En un coup d'oeil, découvrez un bout du programme que la team No Mad vous concocte depuis quelques mois déjà... !

Les 15 & 16 juin prochains, nous sommes très heureux de vous donner rendez-vous avec le soleil (enfin, on le souhaite très fort… !) pour la 5e édition du festival, le long des berges de l’Oise à Pontoise. Comme l’an dernier, des expos se visiteront sur l’eau, dans le ventre de stupéfiants bateaux. Le cinéma Utopia dévoilera petit à petit ses films autour du voyage et d’hommes et de femmes inspirants qui seront là pour nous conter leurs expériences de vie le jour J. Et enfin sur le site même de l’évènement, toujours plus de rencontres lors de nos conférences No Mad.
On attend vos réactions sur nos réseaux avec le hashtag #NoMadFestival !

RENCONTRES

FILMS DU VOYAGE

EXPOSITIONS

NO MAD - RÉVÉLATION

MADAGASCAR

Les îles Vanille. Voilà un nom qui fleure bon l’exotisme et la douceur. Pourtant, qui saurait vraiment dire qui sont ces demoiselles Vanille ? Qui pourrait les situer, elles qui flottent égrainées en plein océan Indien ? Qui pourrait les  interpeller sans en oublier et n’en vexer aucune ? Madagascar, Maurice, La Réunion, Les Seychelles, les Comores et Mayotte…

Ce sont elles les six beautés à l’honneur de ce No Mad Festival 2019. Certaines sont aimées follement à l’image de Maurice, vedette des mariages, ou de La Réunion, terre de tourisme vert. D’autres souffrent et ont mauvaise presse comme les Comores et Mayotte. L’une pâtit tout particulièrement du réchauffement climatique, de la montée des eaux menaçantes, et son chef d’état s’est fait fervent défenseur de la cause environnementale : elle c’est Dame Seychelles.
Et puis il y a Mada, comme on la surnomme affectueusement, multiple, sublime, moitié africaine, moitié asiatique, qui jouit d’une biodiversité exceptionnelle, d’une richesse culturelle incroyablement vivante, d’un peuple brassé… Parmi tous ces Malgaches, il en existe un que l’on affectionne particulièrement, Pierrot Men, photographe, humaniste, et porte-parole de son île Rouge comme personne, qui en dépeint son quotidien à la grâce de son objectif et d’une lumière dont il sait jouer comme personne. Il est notre invité d’honneur de cette 5e édition. Une édition qui s’affirme encore davantage dans le paysage francilien grâce à un soutien de la région Île-de-France cette année. Gageons que cela permette de briser les clichés le temps d’un week-end, de se réapproprier chacune de ces îles Vanille à sa juste valeur… telle une agréable douceur, tel un gourmand chocolat !

Laetitia Santos & Luc Raimbault
Fondatrice de Babel Voyages & Directeur de
l’Office de Tourisme de Cergy-Pontoise

EXPOSITIONS

RENCONTRE

INVITÉ D'HONNEUR

Pierrot

MEN

Il est sans conteste le plus illustre photographe malgache vivant et de tous temps. Il est aussi un humaniste de génie, capable d’éclairer d’un noir et blanc éclatant la moindre scène quotidienne de son pays qu’il aime tant.
Pierrot Men, né Chan Hong Men Pierrot en 1954 à Midongy-du-Sud, sur la côte Est de Madagascar, vit et travaille à Fianarantsoa où il dirige le Labo Men, le plus grand laboratoire photographique de la ville.
Père chinois, mère franco-malgache, l’homme se destinait d’abord à la peinture avant de prendre un virage sur les conseils avisés d’une amie qui lui fit remarquer que ses photographies renfermaient bien plus de talent.

Son œuvre témoigne de l’essence même de la Grande Île, de son âme, au travers de ses enfants, de ses pêcheurs, de ses femmes, de ses paysages aussi, ou encore de ses scènes de vie authentiques et simples. Chroniqueur fidèle et intime de la vie locale et de ses conditions parfois rudes, Pierrot Men est l’invité d’honneur de cette 5e édition du No Mad Festival dédié à Madagascar et aux îles Vanille. On ne pouvait rêver mieux que cet homme aussi talentueux qu’il est discret, doux et bienveillant.

RENCONTRES

FILMS DU VOYAGE

EXPOSITIONS

SALLE CONFÉRENCE - À L'OFFICE DE TOURISME

RENCONTRES AU NO MAD !

ACCÈS LIBRE - SAMEDI 15 & DIMANCHE 16 JUIN À PARTIR DE 14 H 30

Les

INVITÉS

@instagram

Matthieu

TORDEUR

@matthieutordeur

Lolo & Flo

LES COFLOCS

@lescoflocs

Franck

VOGEL

@franckvogel

Anne

Pastor

Louis Marie & Élise

BLANCHARD

Tuul & Bruno

MORANDI

@bruno_morandi

Mélusine

MALLENDER

@mellusinemallender

Émilie

MAJ

Evrard

WENDENBAUM

@evrardwendenbaum

RENCONTRES

FILMS DU VOYAGE

EXPOSITIONS

CINÉMA ROYAL UTOPIA - PONTOISE

OUVERTURE DU FESTIVAL

2 FILMS DU VOYAGE, UNE RENCONTRE !

VENDREDI 14 JUIN - PASS FESTIVAL 12€ - 1 SÉANCE : TARIF UTOPIA

À l’été 2017, l’ONG Naturevolution, engagée pour la préservation des derniers mondes perdus de notre planète, menait une expédition scientifique au cœur du massif du Makay, à Madagascar. Réunissant une centaine de scientifiques malgaches et français, des étudiants-chercheurs, des écovolontaires, des porteurs et des cuisiniers, l’aventurier Evrard Wendenbaum et son équipe ont étudié les différents milieux naturels du Makay durant six semaines. L’objectif ? Réunir toujours plus de données pour prouver la richesse du Makay en terme de biodiversité, orienter les décisions de conservation mais aussi sensibiliser à sa protection.

SAMEDI 15 JUIN - PASS FESTIVAL 12€ - 1 SÉANCE : TARIF UTOPIA

RETOUR À CHINGUETTI

Suivi d'une discussion

GÉRARD GUERRIER
RÉALISATEUR

À l’aube de 2018, la Mauritanie s’est réouverte au public. Après dix années classée en zone rouge par le Ministère des Affaires Etrangères pour cause de danger terroriste, l’émoi, pour sa population, comme pour ses voyageurs, est palpable. Gérard Guerrier, ancien directeur de l’agence Allibert Trekking, auteur et réalisateur à ses heures, a posé le pied avec les premiers touristes français sur le frémissant tarmac mauritanien, caméra au poing. Avec Retour à Chinguetti, il capte les hommes au puits. Il capte les femmes au thé. Il capte les enfants qui partent à l’école. Il capte les quartiers autant que les dunes. Affectueux. Heureux de ce retour mauritanien, pays des hommes bleus qui a tant manqué aux mordus de trek et de déserts sublimes et laissé ses habitants seuls face à eux-mêmes… Une première caresse sur une douloureuse plaie que l’on espère une bonne fois pour toute cicatrisée…

UNE OASIS D'ESPOIR

Suivi d'une discussion

JEAN BAPTISTE POUCHAIN
CO-RÉALISATEUR

Voilà un film où s’entremêlent deux destins : celui de la vallée du fleuve Drâa, ruban de palmeraie cultivé par les hommes et bordé par l’ aride désert marocain. Et celui de Tahar El-Ammari, fils d’anciens éleveurs et agriculteurs de la tribu des Aribs, dépositaires d’une culture nomade millénaire. Aux portes du Sahara marocain, le Drâa et sa civilisation agricole disparaissent avec la désertification. Dans le même temps, au coeur du désert, Tahar travaille d’arrache-pied à la réhabilitation de l’oasis de son enfance : Ergsmar, le « Petit Paradis ». Une pellicule sublime et poétique pour un portrait inspirant d’un homme au regard perçant…

GÉNÉRATION
TOUR DU MONDE
LE VOYAGE D'UNE VIE

Suivi d'une discussion

LOLO & FLO, LES COFLOCS
RÉALISATEURS

Ils sont sortis des sentiers battus pour voir ce qu’il y avait de l’autre côté de la barrière de la routine. Eux, ce sont des filles, des gars, des couples, des parents, des familles… Ils s’appellent Inès, Sam, Micka, Margje, Elias et Andrea, Florence, et tous sont partis en tour du monde, le voyage initiatique de notre génération. Florian Mosca et Laurent Lingelser, alias Les Coflocs, en ont fait un film de 50 minutes bourré d’inspiration et de bonnes ondes pour se lancer à son tour dans l’aventure, sauter le pas et oser accomplir ses rêves pour mieux s’accomplir soi-même.

DIMANCHE 16 JUIN - PASS FESTIVAL 12€ - 1 SÉANCE : TARIF UTOPIA

L'ÂGE DE LA MARCHE, EN ROUTE POUR COMPOSTELLE

Suivi d'une discussion

LOUIS MARIE & ÉLISE BLANCHARD
RÉALISATEURS

Depuis tout temps, les hommes marchent. C’est même une spécificité des êtres humains. Je marche donc je suis, pourrait-on dire.
Les Blanchard, véritables habitués du No Mad après leurs expos immersives parmi les Berbères du Maroc ou les grands explorateurs de la Route de la Soie, nous proposent cette année un film un peu moins exotique mais pourtant pas moins passionnant : en route vers Compostelle. À l’heure où la philosophie cherche tant à savoir pourquoi nous marchons et pourquoi cela nous plait tant, ce film retrace la marche au long cours de quelques amis, d’abord sur la Via Arverna, un itinéraire peu fréquenté vers Rocamadour, à travers l’Auvergne et le Quercy, ensuite sur le Camino Frances, un itinéraire très célèbre, des Pyrénées à Saint-Jacques de Compostelle. Au fil des jours, cette grande randonnée s’anime de discussions et d’interrogations sur les effets sur le corps et l’esprit de ceux qui prennent la route. Au fil des étapes, le chemin charrie son lot de paysages, de sanctuaires, de pèlerins et de rencontres.

AGA

Suivi d'une discussion

ÉMILIE MAJ
ANTHROPOLOGUE

Avis aux amateurs de silence et de contemplation… Nanouk et Sedna vivent harmonieusement le quotidien traditionnel d’un couple du Grand Nord, en simplicité et en communion totale avec leur environnement. Mais jour après jour, le rythme séculaire qui ordonnait leur vie et celle de leurs ancêtres vacille, confronté à un nouveau monde qui leur est inconnu : Cette œuvre à la beauté plastique superbe, a valu à son bulgare de réalisateur le Grand Prix du Festival du Film de Cabourg. Il filme là une plongée dans l’intimité d’un couple de pêcheurs iakoutes dont la vie s’écoule solitaire et rude en pleine glace sibérienne. Une histoire d’amour tendre, l’accomplissement d’une vie d’authenticité, un travail de photographie absolument superbe, un rythme alangui comme engourdi par le froid de cette lointaine Sibérie, une bande-son qui sublime le moindre geste quotidien, et le constat, implacable et mélancolique, qu’il s’agit là du seul mode de vie capable de sauver notre belle planète aujourd’hui quand la modernité l’écrase avec implacabilité…

YAO

Suivi d'une discussion

PHILIPPE GODEAU
RÉALISATEUR

Omar Sy au No Mad Fest ?! Bon, ce n’est pas encore pour cette année… Mais c’est Philippe Godeau en personne, le réalisateur qui l’a fait tourner pour la première fois de sa carrière sur le sol africain, qui viendra nous présenter Yao, road
movie sénégalais à la fois tendre et solaire grâce au duo complice formé par l’acteur chouchou des Français et le jeune Lionel Basse, tout simplement irrésistible. 380 km au pays de la Téranga, véritable retour aux sources pour Seydou Tall, le personnage incarné par Omar Sy, qui va se reconnecter à ses racines, à ses ancêtres… et nourrir son essence à nulle autre pareil. Un voyage au Sénégal, les pieds dans le sable, à siroter des Gazelle ananas et à prendre le temps pour une jolie fiction que l’on est ravi de présenter en clôture de ce No Mad Festival 2019. Vous devriez finir le week-end empli d’une douce bonne humeur…

RENCONTRES

FILMS DU VOYAGE

EXPOSITIONS

SALLE CONFÉRENCE - BATEAUX

EXPOSITIONS GRAND FORMAT

ACCÈS LIBRE - SAMEDI 15 & DIMANCHE 16 JUIN À PARTIR DE 14 H 30

Voilà un couple de photographes atypique qui aime à célébrer l’immensité mongole entre autres terres de beauté. Elle est née et a grandi au cœur de la steppe mongole, enfance nomade par excellence qu’elle a finalement troqué contre un Master en gestion et politique de la culture à Paris. Lui est architecte de formation, né d’un père italien qui lui a fait passer tous ses étés en Toscane. Le voyage et le goût pour la lumière lui viennent certainement un peu de là…
Lorsqu’ils se rencontrent, l’alchimie opère, aussi bien sentimentale que professionnelle. Depuis, ils arpentent le globe ensemble pour saisir l’Autre et nous inviter à réfléchir sur la fragile beauté de notre environnement mais aussi de l’Homme et des innombrables cultures de ce monde.
Pour le No Mad Festival, ils exposent en salle de conférence avant de l’animer d’une rencontre face à Eric Lange pour retracer avec lui leur inspirant parcours de vie.

Tuul & Bruno

MORANDI

LA FABRIQUE
À COULEURS

Au premier matin du monde, expédition entre Papouasie et Petites îles de la Sonde sur les traces d’Alfred Wallace Une exposition de la Fondation Iris avec les photos de Magnus Lundgren et Staffan Widstrand et les carnets de voyage de Stéphanie Ledoux. À bord d’un bateau traditionnel indonésien, l’équipe de la Fondation Iris a sillonné les lieux les plus préservés de la Papouasie occidentale. Dans cette région du globe, la forêt primaire recouvre encore largement les îles, et les chatoyants récifs coralliens tapissent les fonds marins. Sur terre, la vie demeure secrète et furtive et ne se livre qu’au cours de patients affûts. Par contre, en perpétuel mouvement, la fascinante vie sous-marine s’offre sans retenue. Les êtres marins n’ont pas encore appris à craindre l’homme qui peut partager en toute intimité leur ondoyant ballet.

Stéphanie

LEDOUX

Magnus

LUNDGREN

Staffan

WIDSTRAND

Pierrot

MEN

Il est sans conteste le plus illustre photographe malgache vivant et de tous temps. Il est aussi un humaniste de génie, capable d’éclairer d’un noir et blanc éclatant la moindre scène quotidienne de son pays qu’il aime tant.
Pierrot Men, né Chan Hong Men Pierrot en 1954 à Midongy-du-Sud, sur la côte Est de Madagascar, vit et travaille à Fianarantsoail dirige le Labo Men, le plus grand laboratoire photographique de la ville.
Père chinois, mère franco-malgache, l’homme se destinait d’abord à la peinture avant de prendre un virage sur les conseils avisés d’une amie qui lui fit remarquer que ses photographies révélaient bien plus.

Son œuvre témoigne de l’essence même de la Grande Île, de son âme, au travers de ses enfants, de ses pêcheurs, de ses femmes, de ses paysages aussi, ou encore de ses scènes de vie authentiques et simples. Chroniqueur fidèle et intime de la vie locale et de ses conditions parfois rudes, Pierrot Men est l’invité d’honneur de cette 5e édition du No Mad Festival dédiée à Madagascar et aux îles Vanille. On ne pouvait rêver mieux que cet homme aussi talentueux qu’il est discret, doux et bienveillant…

RENCONTRES

FILMS DU VOYAGE

EXPOSITIONS