LE PETIT JOURNAL DU NO MAD 2020

RÉVÉLATION ALGÉRIE

Jamais encore le No Mad Festival n’avait fait le focus sur un pays du Maghreb. Il aura fallu une rencontre, avec une envoûtante beauté venue du lointain désert qui enserre Djanet, fière et militante, pour que l’on soit conquis et que l’on ait envie à ses côtés de faire honneur aux Hommes Bleus comme on les surnomme avec poésie. Ce bleu qui fait référence à l’indigo soutenu qui teinte leur chèche et leur robe, aussi profond que le noir de leur regard habitué à embrasser l’immensité…

Cette année aussi, c’est celle choisie par Yann Arthus-Bertrand pour avoir répondu à notre invitation et alors, les constellations se sont alignées : car en 2015 et aux côtés du réalisateur Yazid Tizi, l’homme a réalisé un documentaire aimé des Algériens, L’Algérie vue du ciel.   



Et puis à bien y réfléchir, l’Algérie est le genre de destination aimée du No Mad : un littoral de plus de 1600 km, un désert sublime où envisager de longues méharées, la cité antique de Djemila, la vieille casbah d’Alger bourrée de charme, la mythique Tamanrasset… Pourtant, le pays ne compte pas plus de 3000 touristes par an et c’est le cas depuis 20 ans ! Pas de promotion, un visa qui ne s’obtient pas aussi facilement que cela, une décennie de terrorisme qui reste scotchée dans la tête du voyageur sans que l’on arrive à se débarrasser des dernières traces de colle… Mais voilà, l’Algérie offre des sentiers peu battus, une authenticité
encore bien dans son jus et des aventures inoubliables si l’on s’en débrouille bien. Il ne nous en fallait pas plus pour nous frotter à la destination et construire autour toute notre programmation.

Annulation du No Mad festival,
Maintien de trois moments forts

Après un travail de longue haleine, des mois et des mois d’organisation, nous sommes malheureusement contraints d’annuler le No Mad festival, sur décision préfectorale en raison de la situation sanitaire du Val d’Oise.

Un gros coup dur pour toute l’équipe mais également pour les invités, artistes, acteurs culturels qui retrouvaient grâce au festival  une première date pour faire revivre leurs projet. En ces temps difficiles, nous vous invitons plus que jamais à faire vivre la culture en soutenant le mieux possible tous les acteurs de ce secteur à travers leurs créations et leurs représentations.

Fort heureusement côté No Mad, trois événements restent maintenus 

INVITÉ D'HONNEUR

PIERRE

RABHI

PARRAIN D'EXCEPTION

YANN

ARTHUS-

BERTRAND

FIERTÉ !

ÉRIC

JEHELMANN

Retour sur la 6e édition, en images...

Une édition allégée
mais d'une rare intensité !

INVITÉ D'HONNEUR

PIERRE

RABHI

On l’espérait en secret sans jamais vraiment oser l’imaginer. Car inviter Pierre Rabhi, c’est une chose, le voir répondre à l’appel au vue de son grand âge, s’en est une autre. Pourtant, pour cette 6ème édition du No Mad Festival, Pierre Rabhi, l’écologiste, l’essayiste, le philosophie, le paysan, l’inspirant Pierre Rabhi nous fera l’honneur de sa présence le temps d’une grande soirée en avant-première qui lui sera entièrement dédiée. Entre agroécologie et oasis idéale en plein désert mauritanien, les sujets passionnants ne manqueront pas. Réservez donc d’ores et déjà votre soirée du jeudi 27 août et venez écouter le fondateur du mouvement Colibris ! Les apparitions publiques de Pierre Rabhi se font de plus en plus rares… Ne loupez pas celle-ci dans le cadre du No Mad Festival !

PARRAIN D'EXCEPTION

YANN

ARTHUS-

BERTRAND

On a tous en tête sa photographie la plus emblématique, le cœur de Voh, ventricule végétal qui se dessine depuis les airs à travers la forêt de Nouvelle-Calédonie. Son ouvrage de référence, La Terre vue du Ciel, a été un véritable best-seller. Son auteur, c’est Yann Arthus-Bertrand bien évidemment, photographe spécialisé dans l’aérien, reporter qui a travaillé pour le National Geographic, Paris Match, Geo ou encore le Figaro. C’est aussi un écologiste convaincu bien que souvent controversé. On lui doit des images superbes de notre planète shootée depuis les cieux sous le haut parrainage de l’Unesco pour « témoigner de la beauté du monde et ainsi tenter de la protéger ». On lui doit Human, Home ou encore Woman, films de cinéma empreints d’une humanité bouleversante et d’un esthétisme sublime. Et on lui doit L’Algérie vue du ciel donc, pellicule moins connue et pourtant pépite pour valoriser cette terre trop oubliée des voyageurs. L’Homme à la moustache argentée sera à nos côtés pour le vernissage de ses clichés sur l’Algérie, notre expo événement de l’année, et pour introduire la soirée de lancement de cette 6ème édition du No Mad Festival.

films - itw

Babel Voyages
vous en dit plus...

Maryne et Jules, ce sont les blogueurs derrière l’url Explore le Monde. Bienveillants, engagés, et toujours plein de nouveaux projets, ils auraient dû être les invités de la 6e édition du No Mad Fest où ils devaient présenter en exclusivité le tout premier épisode de leur web-série, Autochtones. L’occasion pour nous d’échanger avec eux sur les peuples premiers de notre monde, mais aussi sur leur artisanat, qui fait tout particulièrement battre le cœur de la pétillante Maryne… “